Vendredi dernier, Célia à qui je disais "OUF! Enfin les vacances!" m'a répondu "De toute façon toi, depuis la naissance de Louis, tu es tous les jours en vacances!" Et c'est là que je me suis dit qu'il fallait impérativement remettre les pendules à l'heure et quelques points sur les i.

Alors oui c'est vrai depuis quelques mois je ne pars plus pour aller travailler, c'est-à-dire "pratiquer une activité professionnelle qui donne droit à une rémunération". Contrairement à l'homme de la maison qui lui part de très bonne heure le matin et rentre tard le soir! Ce qui a bien été assimilé par mes deux demoiselles "Papa part travailler toute la journée et Maman reste à la maison pour s'occuper de Louis". J'ai senti l'urgence d'expliquer aux filles ce que je faisais de mes journées (et de mes nuits!), même si la plupart du temps elles les passent à mes côtés, on dirait bien qu'elles ne voient pas la même chose que moi. En ce moment, je pourvois au bien-être de toute la maisonnée. C'est-à-dire que je veille à approvisionner régulièrement le frigo et tous les placards de la maison en victuailles diverse et variées, tout au long de la journée je suis tour à tour cuisinière, lingère, infirmière, taxi, garde d'enfants (les miens et parfois ceux des autres à titre grâcieux :), parents d'élèves, institutrice, animatrice spécialisée en occupations des mercredis pluvieux, veilleuse de nuit, puéricultrice, et j'en passe... Toutes les mamans qui passeront par là sauront de quoi je parle.

Bien sûr je le fais avec grand plaisir et je ne m'en plains pas, ce rôle je l'ai choisi et il me convient (même si cela ne va plus durer longtemps et qui dit reprise du travail, dit nouveau partage des tâches ménagères équitable!). Mais je ne pourrais pas vraiment appeler ça des vacances... et il m'a semblé important de le faire remarquer à mes filles. Ceci dit, mes deux chipies sont elles parties en vacances chez leurs grands-parents quelques jours, pendant que moi j'ai trié, rangé les armoires afin de faire place nette pour y installer leurs nouveaux vêtements, mais est-ce qu'elles vont s'en apercevoir? Ce serait la preuve qu'elles ont compris que maman même en vacances a toujours des tonnes de choses à faire!

Ah non! je vous le dis, le travail de mère au foyer n'est vraiment pas reconnu à sa juste valeur!

***Bon long week end***